Sous la loupe

Actuellement sous la loupe sont les thèmes suivants:

Charte de comportement du Groupe Agrar de scienceindustries

L'industrie phytosanitaire s'engage à fabriquer ses produits dans les meilleures conditions de sécurité et en vue d'une utilisation durable. Grâce à ses investissements dans la recherche et ses innovations en matière de produits et de processus, elle contribue à résoudre les défis de l'agriculture et sert les impératifs de durabilité écologique, économique et sociale.

La charte de comportement du Groupe Agrar de scienceindustries peut être téléchargée à l'adresse : agrar.scienceindustries.ch.

 

Le glyphosate: aucune évidence d'effet nocif pour la santé - Fact Sheet

Les ONG, ainsi que les intervenants politiques cités ci-dessus, font référence à une évaluation d'un groupe d'experts du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) rattaché à l'OMS, évaluation publiée à la fin du mois de juillet 2015 et portant sur la substance active glyphosate du groupe 2A (clas-sée par le CIRC "potentiellement cancérigène pour l'homme "). A partir d'un nombre très restreint d'études, les milieux du CIRC ont évoqué la possibilité théorique d'un lien entre le glyphosate et la survenue d'un cancer, sans vérifier toutefois si dans des conditions d'emploi réalistes, ce risque peut être considéré comme significatif. Le CIRC n'a pas effectué ses propres recherches à ce sujet; par ailleurs, il n'existe aucun résultat d'étude récente qui n'ait déjà été pris en compte par les autorités compétentes dans leurs évaluations courantes du glyphosate.
 

L’initiative «contre l’immigration de masse» crée des problèmes sans proposer de solutions

Des organisations de toutes les branches de l’économie suisse ont exposé conjointement aux médias les raisons de leur rejet de l’initiative de l’UDC «contre l’immigration de masse». Cette initiative ne résout aucun problème et met en péril une voie bilatérale qui fonctionne. Elle mé-lange des questions concernant le marché du travail, la politique relative aux étrangers ou en matière d’asile, instaure une bureaucratie coûteuse, aggrave la pénurie de maind’oeuvre et pénalise l’économie suisse.

suite