Erstellt am 28.03.2018

Fact Sheet - Exclusion de produits des accords de libre-échange: Huile de palme - Faits et chiffres

Position de scienceindustries

Pour des raisons de principe, sciencesindustries rejette l’idée d’exclure des produits des négociations sur des accords de libre-échange. L’exclusion est contraire à l'esprit même du libre-échange, diamétralement opposée à l’exigence d’un accès réciproque et généralisé aux marchés garanti aux partenaires commerciaux.

L'huile de palme peut déjà être importée en Suisse en franchise de droits de douane dans le cadre du Système généralisé de préférences (SPG), qui assure aux pays en développement un accès facilité aux marchés. Dès lors, exclure l'huile de palme des accords de libre-échange n'apporte aucune valeur ajou-tée, mais occasionne au contraire des surcoûts importants à l’importation pour les utilisateurs du secteur secondaire et tertiaire, puisqu'un accord de libre-échange fera inévitablement tomber le statut SPG.

En revanche, scienceindustries voit dans la conclusion d'accords de libre-échange avec la Malaisie et l'Indonésie une occasion pour les États de l'AELE d'améliorer leur engagement en faveur d'une culture de l'huile de palme respectueuse de l'environnement et socialement responsable grâce à des relations plus étroites avec les deux pays.

scienceindustries montre sa position et tous les faits dans le Fact Sheet: Exclusion de produits des accords de libre-échange: Huile de palme - Faits et chiffres