Communiqués de presse

Seite  von  11
Une étude suisse le confirme: les résidus de glyphosate ne constituent pas un risque pour la santé

Comme le montre une enquête réalisée en Suisse, les quantités résiduelles de glyphosate mesurées dans les denrées alimentaires sont très faibles et dès lors absolument sans danger pour la santé humaine. Le groupe d'industrie Agrar espère que ce constat relèguera au passé les débats passionnels entourant cette question et qu'ils rendront désormais possibles des discussions sereines et factuelles.

suite
Alimentation & Santé : Le principal acteur industriel de la recherche soutient les start-up

La Suisse est championne du monde de l’innovation. Pour qu’elle le demeure, il est clair que la présence de start-up sur son sol joue un rôle important. Voilà pourquoi scienceindustries, association économique du secteur chimie-pharma-biotech, se mobilise aussi en faveur des petites entreprises innovantes du domaine agro-alimentaire.

suite
Plan d'action relatif aux produits phytosanitaires : mieux souligner l'utilité de la protection phytosanitaire et encourager les bonnes pratiques des exploitations en matière de protection des eaux

Aujourd'hui, le Conseil fédéral a adopté le "plan d'action visant à la réduction des risques et à l'utilisation durable des produits phytosanitaires". L'agro-industrie signale à son sujet diverses lacunes qui n'ont pas été comblées au terme de la procédure de consultation.

suite
Deuxième campagne de publication des indemnités des entreprises pharmaceutiques aux dispensateurs de prestations de santé

Comme en 2016, plus de 60 entreprises pharmaceutiques actives en Suisse auront publié sur leur sites web, le 30 juin 2017 au plus tard, les versements qu'elles ont effectués l'an dernier à des acteurs du domaine de la santé pour des prestations de services et des conseils. Cette opération de transparence doit renforcer la confiance du public dans l'indispensable coopération entre ces entités et contribuer au niveau de qualité élevé des services médicaux dispensés aux patients.

suite
Commerce extérieur du secteur chimie-pharma-biotech en 2016

Zurich, le 27 janvier 2017

Augmentation de 11,4% des ventes du principal exportateur de Suisse

En 2016, les ventes à l’étranger du secteur chimie-phama-biotech ont atteint un nouveau record, avec CHF 94,3 mia. Par rapport à l'année précédente, la part de ce secteur au total des échanges extérieurs de la Suisse est ainsi passée de 41,7% à 44,8%, renforçant sensiblement, une fois encore, la position de la chimie-pharma-biotech comme première industrie exportatrice de Suisse. Les exportations de produits pharmaceutiques, en particulier, se sont signalées par un bond de plus de CHF 10 mia, à CHF 80,3 mia. L'excédent exportateur de la chimie-pharma-biotech s'est ainsi accru de CHF 4,8 mia, à CHF 50,7, soit une progression de 10,5% par rapport à l'année précédente. Il dépasse l'excédent exportateur de la Suisse entière, qui était de CHF 37,5 mia en 2016.

suite
Plus de transparence dans la collaboration éprouvée entre prestataires du domaine de la santé et entreprises pharmaceutiques

D'ici au 30 juin 2016 au plus tard, plus de 50 entreprises pharmaceutiques actives en Suisse publieront sur leurs sites Internet les sommes versées aux acteurs du domaine de la santé pour des prestations de service et des consultations. Cette initiative de transparence, qui a été lancée par l'association pharmaceutique européenne EFPIA, s'est traduite en Suisse par la rédaction du Code de coopération pharmaceutique de scienceindustries.

suite
Pour valoriser les données actuelles et objectiver le débat, oui à l'étude sur le glyphosate

Les autorités sont priées de livrer une étude sur le glyphosate susceptible de créer les conditions d'un débat factuel, objectif et non polémique à propos de cette substance. Le groupe "Agrar" de scienceindustries soutient le postulat déposé dans ce sens par la Commission de la science, de l'éducation et de la culture (CSEC). L'étude doit porter sur des données scientifiques actuelles. C'est le seul moyen de s'assurer que ce mandat politique se traduise par le gain de connaissance nécessaire à un débat en toute connaissance de cause et fondé sur des données rigoureuses au sujet de l'utilisation du glyphosate en Suisse.

suite
Clause de sauvegarde: la bonne formule pour préserver les accords bilatéraux

Le Conseil fédéral vient d'adopter le message portant sur la mise en œuvre de l'article constitutionnel 121a relatif à l'immigration de masse. L'introduction d'une clause de sauvegarde recoupe une exigence de scienceindustries. Celle-ci salue la signature, au même moment, du protocole additionnel étendant la libre-circulation des personnes à la Croatie, puisqu'elle constitue une étape importante dans la poursuite de la collaboration avec l'UE sur le programme de recherche "Horizon 2020". En revanche, scienceindustries se montre critique à l'égard des mesures d'accompagnement (FlaM) proposées par le Gouvernement, estimant qu'il faut, au besoin, améliorer ce qui existe plutôt que d'alourdir sans cesse le dispositif réglementaire.

suite
Commerce extérieur de la chimie-pharma-biotech en 2015

Zurich, le 28 janvier 2015

Malgré le recul de 0.8 % des ventes à l’étranger, la part du secteur chimie-pharma-biotech à l’ensemble des exportations suisses a progressé à 41,7 % et les Etats-Unis ont détrôné l’Allemagne en tant que principal débouché.

En 2015, les ventes à l’étranger du secteur chimie-phama-biotech se sont élevées à CHF 84,6 mia. Par rapport à l'année précédente, la part de l’industrie d’exportation numéro un au total des échanges extérieurs de la Suisse s’est accrue de 0,75 % pour atteindre 41,7 %. Les exportations ont néanmoins diminué de 0,8 % par rapport à 2014. Les exportations de produits pharmaceutiques ont fléchi de 0,7 % à CHF 70,3 mia. Leur part au volume total des ventes à l’étranger du secteur chimie-phama-biotech est restée stable à 83 %. Les exportations des autres industries du secteur affichent un recul légèrement plus marqué de 1,2 % et totalisent CHF 14,4 mia. Les Etats-Unis sont désormais le principal débouché des entreprises suisses du secteur chimie-pharma-biotech, détrônant l’Allemagne qui a occupé la première place pendant des décennies.

suite
Assemblée Générale 2015 - Pour assurer la place économique suisse, une action politique résolue s'impose

En tant que premier exportateur helvétique, l'industrie Chimie Pharma Biotech est particulièrement touchée par le franc fort. Il devient de plus en plus difficile de justifier de nouveaux investissements dans la recherche et la production en Suisse. En raison de cette situation exceptionnelle, scienceindustries demande aux politiques un ensemble de mesures efficaces susceptibles d’améliorer les conditions-cadres et d’alléger les coûts de l’industrie d’exportation. Pour sauvegarder l’innovation en Suisse, il faut défendre les droits de la propriété intellectuelle dans le monde.

suite
Seite  von  11

Contact de médias

Marcel Sennhauser
Responsable Communication - Membre de la direction
Tel. + 41 44 368 17 44
marcel.sennhauser@scienceindustries.ch