Contact de médias

Marcel Sennhauser
Responsable communication - Directeur adjoint
Tél. + 41 44 368 17 44
marcel.sennhauser@scienceindustries.ch

Sabrina Ketterer
Communication
Tél. +41 44 368 17 43
sabrina.ketterer@scienceindustries.ch

 

Liste complète sur le site allemand.


Erstellt am 31.01.2018

Commerce extérieur du secteur chimie-pharma-biotech en 2017

Commerce extérieur du secteur chimie-pharma-biotech 2017:

Nouvel essor du commerce extérieur de la principale industrie exportatrice de Suisse

En 2017, les ventes à l’étranger du secteur chimie-pharma-biotech se sont élevées à CHF 98,5 mia. Leur part à l'ensemble des exportations suisses est restée la même que l'année précédente, soit de 44,7%. Ce secteur demeure l'industrie d'exportation numéro un de notre pays. La progression des ventes extérieures des produits pharma enregistrée en 2016 ne s'est pas maintenue l'an dernier, mais a tout de même atteint CHF 3,4 mia. et totalisé CHF 83,8 mia. Les exportations des autres segments de la chimie-pharma-biotech ont affiché une légère augmentation de 5,6%, à CHF 14,7 mia. Leur part au volume d'exportation total de cette branche se maintient autour de 15%.

Par rapport à l'année précédente, les exportations du domaine chimie-pharma-biotech se sont accrues de 4,5%. Cette hausse avoisine celle de la totalité des exportations suisses (+4,7%). Les importations ont affiché une croissance un peu plus forte (+7,1%), à CHF 46,7 mia. Par rapport à 2016, le solde exportateur net de la chimie-pharma-biotech s'est amélioré de 2,2%, ou CHF 1,1 mia, pour totaliser CHF 51,8 mia, dont 93,7% grâce aux produits pharmaceutiques.

Les huiles essentielles, substances odoriférantes ou aromatiques en progrès

Les exportations de produits pharmaceutiques ont atteint CHF 83,8 mia. Leur taux de croissance (4,3%) a été nettement plus faible qu'en 2016 (+14,2%). La part des produits "life sciences" dans les exportations totales de la chimie-pharma-biotech est demeurée à 85,1%, soit 38% de l'ensemble des exportations suisses.

En progression de respectivement 10,5% et 4,3%, les exportations de produits organiques ainsi que des huiles essentielles, substances odoriférantes ou aromatiques se sont confortablement étoffées. Les produits phytosanitaires ont cependant continué de céder du terrain (-17,5%). En revanche, les exportations de tous les autres groupes de produits se sont nettement renforcées.

 Exportations par groupe de produits 2016
en mia CHF 
2017
en mia CHF 
+/-
en % 
Part
en % 
 Total des exportations 94.28 98.50 4.5 100.0 
 dont        
 - produits organiques 3.36 3.72 10.5 3.8
 - produits pharmaceutiques, vitamines, produits de diagnostic 80.34 83.79 4.3 85.1
 - produits phytosanitaires 2.19 1.81 -17.5 1.8
 - colorants et pigments 0.36 0.40 10.4 0.4
 - huiles essentielles, substances odoriférantes ou aromatiques 1.65 1.72 4.3 1.7
 - autres produits 6.38 7.06 11.0 7.2

Dynamisme du marché étasunien et stagnation des exportations vers l'UE

Les ventes à l'UE ont stagné, ne progressant que de 0,7%, à CH 49,4 mia. L'UE, qui absorbe la moitié des exportations totales de notre branche, reste néanmoins, et de loin, son principal débouché. Vers toutes les autres régions du monde, nos ventes ont augmenté. La progression a été de 10,1 % vers l'Asie, à CHF 17,5 mia, de 8,2% vers les "autres régions" (3,1 CHF mia), de 8,0% vers l'Amérique du Nord (CHF 21,9 mia), et de 6,5% vers l'Amérique latine (CHF 4,1 mia).

Les Etats-Unis ont à nouveau confirmé leur statut de principal débouché des produits suisses du secteur chimie, pharma, biotech, avec une hausse de 8,7%. Vers l'Allemagne, notre second acheteur, nos ventes ont stagné (+0,5% seulement). Avec un volume d'exportation de CHF 19,5 mia., les Etats-Unis devancent désormais nettement l'Allemagne (CHF 15,3 mia). Notre troisième débouché est l'Italie (CHF 5,8 mia), tandis que le Royaume-Uni, où nos ventes ont reculé de 8,1% à CHF 5,3 mia, tombe au quatrième rang. Notre cinquième marché est déjà la Chine, avec une progression de 12,7%, à CHF 4,9 mia. Par rapport à 2016, nos ventes ont aussi augmenté à destination des trois autres pays du BRIC: de 12,7% vers le Brésil, de 12,8% vers l'Inde et de 6,1% vers la Russie. Alors que notre excédent exportateur à l'égard des Etats-Unis est passé de CHF 12,8 mia. en 2016 à 14,6 mia. en 2017, il est tombé de CHF 4,4 mia. à CHF 2,9 mia. par rapport à l'Allemagne.

Dans le secteur pharmaceutique, nos ventes aux Etats-Unis se sont à nouveau consolidées, avec une progression de 9,6% et une part au total de 21,4%, alors que vers l'Allemagne, elles ont diminué (-0,9%, à 14,7%). Le troisième consommateur de nos produits pharma est l'Italie, suivie du Royaume-Uni. Avec une croissance de 12,2% et une part de 5,2%, la Chine se classe à présent cinquième.

 

 Exportations par région 2016
en mia CHF 
2017
en mia CHF 
+/-
en % 
Part
en % 

 Total des exportations

94.28 98.50 4.5 100.0
 dont        
 - Europe
    - pays de l'UE uniquement
51.35
49.01
51.87
49.36
1.0
0.7
52.7
50.1
 - Amérique du Nord 20.31 21.93 8.0 22.3
 - Amérique latine 3.84 4.09 6.5 4.2
 - Asie 15.92 17.53 10.1 17.8
 - autres régions 2.85 3.09 8.2 3.0
 - pays du BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine) 7.31 8.26 13.0 8.4

Le principal fournisseur du secteur chimie-pharma-biotech reste l'UE

La part des importations du secteur chimie-pharma-biotech en provenance de l’UE est restée au même niveau que l'année précédente, soit de 78,3%, faisant de l'UE, loin devant les autres, notre principal fournisseur de matières premières, de produits semi-finis et de produits finis. Avec une part de 26,5%, l’Allemagne arrive en tête devant l’Irlande (14,9%), les Etats-Unis (10,5%) et l’Italie (8,9%).

A télécharger: Commerce extérieur chimie pharma biotech 2017

Pour de plus amples informations:
Marcel Sennhauser, responsable de la communication 
marcel.sennhauser@scienceindustries.ch  Tél. +41 44 368 17 44